Réforme des retraites : plus de 9 travailleurs sur 10 sont contre

Le gouvernement, qui a lancé son projet de réforme des retraites, risque de s’attirer les foudres de la population, en plus des syndicats qui font déjà front uni. Car les principaux concernés, les actifs, sont quasiment unanimes opposés au projet. Or, en cas d’appels à la grève, ce sont eux qui se mobiliseront pour faire plier l’exécutif…

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 janvier 2023 à 11h34
Reforme Des Retraites Cfdt Manifestation Lutte Opposition
7%Seuls 7% des actifs sont pour le report de l'âge légal de départ à la retraite.

Travailler plus de 62 ans ? Moins d’un actif sur 10 est d’accord

La réforme des retraites prévoit un changement majeur : le report de l’âge légal de départ. En cas d’adoption du texte, il passera de 62 à 64 ans. Et c’est bien ce point qui fait l’unanimité contre lui.

L’Institut Montaigne a réalisé un sondage, dévoilé par Le Parisien le 13 janvier 2023, dans lequel la position des actifs français est claire : ils ne veulent pas travailler deux ans de plus. Seulement 7% des interrogés, soit moins de 1 sur 10, sont favorables à cette idée. Pour 45% des sondés l’âge légal de départ est « approprié » et pour près d’un sondé sur deux (48%) il est même déjà « trop élevé ».

En somme, pour les Français, la réforme des retraites devrait à minima ne rien changer, au mieux faire exactement l’inverse que ce qu’elle prévoit. Les Français veulent pouvoir partir à la retraite plus tôt, et pas plus tard.

Réforme des retraites : même les non-concernés par le report sont contre

Alors qu’on sait qu’Élisabeth Borne, classe 1961, va esquiver sa propre réforme, les actifs de plus de 60 ans sont eux aussi opposés au projet de report de l’âge de la retraite. Et ce alors qu’ils sont en majorité hors cadre de la réforme. Selon le sondage de l’Institut Montaigne, seulement 19% des salariés de plus de 60 ans sont favorables à la réforme… soit plus de 8 sur 10 qui y sont opposés.

L’opposition à la mesure principale du projet de réforme des retraites est néanmoins chez les moins de 35 ans qui sont déjà une majorité, 59%, à juger l’âge de départ à 62 ans « excessif ». Même son de cloche chez les ouvriers (56%) et les cadres (54%).

Vers une mobilisation sociale majeure contre la réforme des retraites

Le sondage de l’Institut Montaigne révélé par Le Parisien risque de compliquer un peu plus le projet de l’exécutif. Ce dernier doit faire face au premier front uni de l’intersyndicale depuis plus de 10 ans, et les appels à la grève se multiplient. Celui qui semble inquiéter le plus est celui de la CGT Pétrole. La menace de l’arrêt des raffineries en France a conduit Élisabeth Borne à réagir. Elle appelle à la « responsabilité » des syndicats. Un signal fort : le communiqué de l’intersyndicale, lui, n’avait reçu aucun commentaire.

Les syndicats de la RATP et la SNCF, sans surprise, ont également lancé leur appel à la grève. La menace de blocage du pays semble se concrétiser. Les salariés des deux entreprises bénéficient en effet de régimes spéciaux, auxquels le gouvernement veut mettre fin. Et déjà en 2019, la grève du secteur des transports avait conduit au blocage du pays durant plusieurs semaines.

La première journée de mobilisation annoncée est le jeudi 19 janvier 2023. Elle donnera une première idée de ce qui attend le gouvernement si le projet de loi est maintenu.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Réforme des retraites : plus de 9 travailleurs sur 10 sont contre»

Laisser un commentaire

* Champs requis