Wish disparaît définitivement des barres de recherche

Wish n’apparaitra plus en suggestion google en France. Le Conseil d’Etat a validé vendredi 21 octobre les sanctions délivrées par la DGCCRF.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 1 novembre 2022 à 11h48
Fraude Wish banni DGCCRF
11 %En un an, le nombre de sites de vente en ligne a augmenté de 11%.

Wish n’est pas supprimé mais simplement déréférencé

Wish ne pourra plus faire appel. La décision finale revient au Conseil d’État et son verdict est sans appel. Le déréférencement de Wish ne pourra pas être levé. La question prioritaire du site de vente en ligne concernant la décision de justice de 2021 rendue par le tribunal administratif de Paris a été rejetée par l’instance de dernier recours.

Cela ne signifie pas une disparition ou une interdiction. Le site d’e-commerce ne sera simplement plus référencé dans les recherches Google et son application n’apparaîtra plus dans les magasins d’applications mobiles. Wish avait à l’origine été sanctionné par le ministère de l’Économie et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la DGCCRF. L’accusation portait sur la non-conformité de certains produits mis en vente, voire même leur dangerosité.

Un bannissement furtif en guise de condamnation

Malgré la contestation du verdict, invoquant notamment la liberté d’expression et la liberté d’entreprendre, la condamnation ne sera pas levée. Toutefois un consommateur habile peut encore accéder au site. Il lui suffit pour cela de faire l’effort de taper la totalité du nom de domaine du site dans sa barre de recherche, quel que soit son navigateur.

Opposant aux contestations la protection des consommateurs, Wish est accusé de manque de conformité aux injonctions de la DGCCRF. L’autorité de répression des fraudes a en effet notifié le site de vente en ligne de la dangerosité de plusieurs produits, parmi lesquels des jouets pour enfants. Or, ceux-ci sont réapparus peu de temps après leur suppression du site sous un nouveau nom et une nouvelle marque. La remise en circulation des articles de contrefaçon aurait été l’élément déclencheur des sanctions juridiques. Le site perdra donc certainement en visibilité alors même qu’il a déjà perdu sa huitième place au classement français des meilleurs marchands.

Aucun commentaire à «Wish disparaît définitivement des barres de recherche»

Laisser un commentaire

* Champs requis