Pour envoyer de l'argent, un numéro de téléphone suffira

15 000
Le montant en-dessous duquel le virement pourra être immédiat sera
plafonné à 15 000 euros.

C’est un grand chamboulement qui attend les virements bancaires d’ici 2018 : la Banque centrale européenne prévoit de généraliser le virement avec pour seule identification du destinataire, son numéro de téléphone. Et ce, dans l’ensemble de la zone euro.

Dès novembre 2017, les virements d’un montant de inférieur à 15 000 euros se feront en moins de 30 secondes, contre un jour ouvrable actuellement. Mais la « révolution » du virement ne s’arrête pas là : les détenteurs d’un simple compte en banque, et quel que soit l’établissement, pourront s’envoyer de l’argent rien qu’en renseignant le numéro de téléphone du destinataire. Il sera même possible de virer de l’argent de cette façon sur un compte dans un autre pays de la zone euro.

Ce procédé, nouveau pour les banques traditionnelles, est déjà intégré dans les services de paiement tels que PayPal, Lydia, S-Money, le bébé du groupe BPCE, lancé en 2012, et Orange Money, le dernier arrivé sur le marché. Même Facebook et Snapchat s'y essaient ! Ces applications se superposent aux comptes bancaires : quelle que soit votre banque, vous pouvez y charger de l’argent grâce à une carte, en virer instantanément à un autre utilisateur du système, ou encore faire un virement depuis ce service sur votre compte bancaire.

Les banques, elles, sont pour l’instant frileuses à l’idée de faciliter de tels virements. Hello Bank, la banque en ligne du groupe BNP Paribas, n’autorise ce type de virements que pour des montants inférieurs à 250 euros, et uniquement entre ses clients. Alors, pour généraliser ce principe, voire l’étendre à l’échelle européenne, les banques devront faire un sacré bond cette année.


A découvrir