E-commerce : les Français ont dépensé 72 milliards d’euros en 2016

Par Anton Kunin Modifié le 27 janvier 2017 à 0h30
Ecommerce Accessibilite Web Handicap Internet Achat
33Toutes les 33 secondes, un achat est réglé sur Internet en France.

72 milliards d’euros, c’est le montant que nos compatriotes ont déboursé en 2016 en achetant sur Internet différents produits et services. C’est 14,6 % de plus qu’en 2015.

1 milliard de transactions en 2016

Le chiffre a été dévoilé par la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, et a été établi sur la base d’informations fournies par les différentes banques et autres prestataires de paiement. Si l’année 2016 est exceptionnelle, elle l’est non seulement en raison des montants dépensés, mais aussi par le nombre de transactions. Celui-ci a battu tous les records : pour la première fois, le cap du milliard d’opérations de paiement a été franchi. En d’autres mots, chaque seconde, ce sont 33 Français qui appuient sur le bouton « Payer ».

En 2016, le montant moyen d’une transaction s’élevait à 70 euros. C’est 7 % de moins qu’en 2015, année où il s’est établi à 75 euros. Et même si le panier moyen a fortement diminué, la fréquence des achats affiche une hausse spectaculaire de 21 % sur un an. Les personnes qui achètent sur Internet réalisent 28 transactions par personne et par an en moyenne.

Noël, une période stratégique

Si le nombre de transactions augmente sur l’ensemble de l’année, une période se distingue particulièrement : il s’agit des achats de Noël. En 2016, 20 % des sommes dépensées sur Internet l’ont été au cours des mois de novembre et de décembre. Ce chiffre dépasse même l’estimation faite par le Center for Retail Research au début de la saison des fêtes.

Les sommes déboursées ont été en hausse de 15 %, ce qui, encore une fois, dépasse les estimations faites début novembre 2016. 73 % des cyber-acheteurs ont déclaré avoir commandé leurs cadeaux de fin d’année sur Internet, un chiffre qui confirme le rôle clé pour l’e-commerce de cette saison précédant les fêtes. Noël recueille même une adhésion supérieure à celle des soldes, l’autre grand rituel biannuel pour le consommateur, puisque seuls 65 % des cyber-acheteurs envisageaient d’acheter sur Internet à cette occasion, révélait un sondage CSA début 2017. Les sommes que les consommateurs prévoyaient de dépenser étaient toutefois supérieures à celles constatées en 2016.

Laisser un commentaire

* Champs requis